fbpx
×
Stages conduiteStage codeJe m'inscrisDĂ©parts des stages
Une question ? Contactez La Navette du lundi au vendredi au 01 82 28 07 20    -    DĂ©couvrez l'avis de nos clients   DĂ©couvrez l'avis de nos clients
  N'attendez plus pour passer le permis !   Plus d'infos


👨‍🚀 Pierre parcourt 10 000 km pour passer son permis de conduire à La Navette

Comme beaucoup de jeunes français, Pierre a décidé de partir vivre à l’étranger. Après avoir vécu 5 ans et demi à Hong Kong, il vit désormais à Tokyo, avec sa compagne et leur petite fille de 2 ans.

Bien que Tokyo dispose d’un réseau de transports en commun très développé, et qu’il effectue tous ses trajets à vélo, le besoin d’avoir le permis se fait ressentir de plus en plus. Seul bémol, il doit rentrer en France pour pouvoir le passer rapidement. Ce qui nécessite toute une organisation.
Normal, me direz-vous quand on habite à l’autre bout de la planète !

Entre deux leçons de conduite, Pierre a gentiment accepté de nous raconter son histoire. Il a fait le choix de parcourir près de 10 000 km pour venir passer son permis à La Navette.

Présente-toi en quelques mots

Je m’appelle Pierre, j’ai 30 ans, je fais de la gestion de patrimoine à l’étranger, où je vis depuis plus de 7 ans. J’ai passé 5 ans et demi à Hong Kong, et je vis depuis 2 ans à Tokyo.

As-tu déjà eu une expérience avec le permis auparavant ?

J’en avais déjà eu une, juste avant de partir à l’étranger, il y a 7–8 ans. J’ai essayé de le passer, ce qui m’a généré beaucoup de stress : je partais et j’étais conscient que ça allait être compliqué de passer le permis à l’étranger. C’était donc une grosse pression pour moi et malheureusement j’ai échoué.
J’avais la possibilité de le passer à Hong Kong, mais je n’ai pas saisi l’opportunité.

Revenir, en France pour passer le permis ça impliquait quoi pour toi ?

Ça a nécessité un minium d’organisation, mais les avantages de La Navette m’ont permis d’avoir une vraie visibilité sur mon emploi du temps et sur comment j’allais devoir m’organiser. Ma compagne et moi avons des postes à responsabilités et une petite fille de 2 ans à qui on doit aussi consacrer du temps. Un retour à Paris ça s’anticipe et ça demande beaucoup de prévisions, aussi bien sur le plan professionnel que personnel.

Tu t’y es pris combien de temps à l’avance ?

Je me suis renseigné pour le passer au Japon, mais c’est bien trop compliqué. Le passer avec La Navette était ma meilleure option. Je m’y suis donc pris 5–6 mois à l’avance pour être sûr de pouvoir choisir la semaine qui me convenait. Je voyais les sessions disponibles partir très vite.

J’ai malheureusement raté le coche cet été. C’est pourquoi je reviens en Novembre pour le passer. Tout s’est enchainé très vite car dès le lendemain de mon arrivée à Paris, je passais le code.

Aujourd’hui avoir le permis, ça représente quoi pour toi ? En quoi ça va te changer la vie ?

C’est une forme de libération, quelque chose de fondamental, ni ma compagne ni moi avons le permis. Nous avons une petite fille donc il est urgent que je l’aie.
Ça va également nous changer la vie lors de nos voyages à l’étranger. On pourra aussi envisager la location de voitures. Il y a beaucoup d’endroits où c’est un vrai frein de ne pas avoir le permis donc c’est beaucoup moins sympa à visiter.

Comment faisiez-vous jusqu’à maintenant sans le permis ?

On est des “amis du taxi” ou très dépendants des autres de ce point de vue, aussi bien lorsqu’on rentre en France que lors de nos voyages. Ce qui est parfois très contraignant.
Donc, le permis aujourd’hui ça nous changerait la vie : ce serait une vraie libération et beaucoup plus d’indépendance.

Pourquoi avoir choisi de passer le permis avec La Navette ?

Parce que c’était de loin ce qui me semblait ĂŞtre le plus pratique. C’était très clair et fluide. En collaboration aussi bien qu’en communication avec les personnes qui sont en charge de l’inscription. Elles ont Ă©tĂ© très Ă  l’écoute et très rĂ©actives, ce qui est très important quand on a 8h de dĂ©calage horaire. C’était surtout l’aspect pratique et la visibilitĂ©, le fait de pouvoir vraiment planifier la chose. Je ne pouvais pas rentrer, entamer des procĂ©dures, faire des allers-retours…

Je n’avais pas d’autres choix que de tout organiser à distance. La formation proposée par La Navette m’a permis de m’organiser en avance, ce qui était essentiel pour moi. Avec une date d’examen déjà fixée, je savais que je devais rentrer pour deux semaines. Ce qui est déjà beaucoup pour quelqu’un qui vit avec sa famille à l’étranger, mais c’est un moindre mal compte tenu de l’enjeu.

Comment se passe ton stage ? Tu progresses comme tu veux ?

Mon stage se passe très bien. J’ai un moniteur, Guillaume, qui est très gentil, qui a la capacité de me rassurer et de me permettre de gérer mon stress. Mon problème vient souvent du stress plus que de mes aptitudes. J’ai déjà conduit avant, les aptitudes à priori je les aient, mais le stress est augmenté notamment par le fait de faire 10 000 km pour passer le permis. Ça change la donne parce que je n’ai pas 50 000 opportunités pour le passer. Une pression supplémentaire donc.

Mais mon moniteur est très à l’écoute et sait me mettre à l’aise.

Quelle est la première chose que tu feras quand tu obtiendras le permis?

La même chose que lorsque j’ai obtenu le code : je compte bien fêter ça comme il se doit ! Avoir le permis ça mérite bien une “petite fête”.

Après tous ces efforts et ce long voyage, on espère qu’il repartira avec le permis en poche et qu’on pourra trinquer à sa réussite !


Pierre a choisi de passer son permis en accéléré, il a opté pour le stage accéléré en boite automatique de 6 jours.

Cette formation accéléré peut être résumé en ces quelques points :

  • 28 heures de formations Ă  la conduite;
  • 4 Ă  6 heures de conduite par jour du lundi au samedi;
  • Un suivi personnalisĂ© grâce Ă  un moniteur attitrĂ© qui vous suit sur toutes la durĂ©e du stage;
  • L’examen pratique la semaine qui suit celle de votre stage;
  • Une heure de coaching pour l’examen pour revoir les vĂ©rifications intĂ©rieures et extĂ©rieures et se mettre dans le mindset de l’examen.