fbpx
×
Stages conduiteStages codeS'inscrireNotre projetFAQOù ?
Une question ? Contactez La Navette du lundi au vendredi au 09 67 40 37 73    -    Découvrez l'avis de nos clients   Découvrez l'avis de nos clients


Secourir : Arrêt cardiaque

Reconnaître un arrêt cardiaque 

 

Une personne est en arrêt cardiaque si son coeur ne fonctionne plus d’une façon anarchique (ne permettant plus d’assurer l’oxygénation du cerveau). 

⚠️ Les lésions du cerveau, dues au manque d’oxygène surviennent dès les premières minutes. En cas d’arrêt cardiaque, la victime risque de mourir en quelques minutes. 

  • Les signes d’un arrêt cardiaque

→ la victime ne répond pas ne réagit pas et: 

  • elle ne respire pas 
  • ou elle présente une respiration anormale

 

 

Quoi faire en cas d’arrêt cardiaque

 

1. Alerter 

→ J’alerte les secours au plus vite (de préférence avec mon téléphone portable) 

→ J’actionne le mode Haut-Parleur et commence immédiatement le massage cardiaque en attendant que les secours répondent

2. Masser

→ Je pratique une réanimation cardio-pulmonaire au plus vite, en répétant le cycle de 30 compressions thoraciques suivies de 2 insufflations.  (si ces dernières ne peuvent être effectuées, je réalise uniquement le massage thoracique). 

3. Défibriler 

→ Si un DAE (Défibrillateur Automatisé Externe) est visible, je le mets en oeuvre le plus tôt possible et je suis ses instructions vocales en interrompant le massage cardiaque le moins possible. 

Le défibrillateur automatisé externe est un appareil qui peut permettre de rétablir une activité cardiaque normale à une victime en arrêt cardiaque. 

Il se déclenche uniquement quand la victime est en arrêt cardiaque.

 

 

Lors de la mise en marches, toutes les instructions ont données permettant de placer les électrodes au bon endroit.

Le DAE, présent dans beaucoup de lieux publics, ne nécessitera de formation. Il n’est pas dangereux pour la victime et peut sauver une vie.