fbpx
×
Stages conduiteStages codeS'inscrireNotre projetFAQOù ?
Une question ? Contactez La Navette du lundi au vendredi au 09 67 40 37 73    -    Découvrez l'avis de nos clients   Découvrez l'avis de nos clients


Le dépassement

Être dépassé

 

Si un véhicule me dépasse, je serre à droite mais je garde la même allure. 

Je ralentis uniquement en cas d’urgence. 

Sur une chaussée étroite, les véhicules de plus de 2 m de large ou de plus de 7 m de long doivent ralentir et au besoin se garer pour faciliter le dépassement d’un véhicule plus rapide. 

 

 

Règles générales

 

Un dépassement se fait toujours par la gauche sans dépasser la limitation de vitesse. 

Conditions pour dépasser : 

  • la signalisation autorise le dépassement 
  • avoir une bonne visibilité 
  • ne pas être sur le point d’être dépassé 
  • pouvoir se rabattre sans risque 
  • ne pas aborder une intersection où il faut céder le passage 
  • ne pas risquer de gêner un autre usager. 

 

Je ne dépasse pas hormis les véhicules à deux roues sans side-car. 

 

 

Les marquages au sol

 

  • La ligne continue : Je ne la franchit pas sauf en cas de force majeure (obstacle fixe) et j’évite de la chevaucher sauf pour dépasser un cycliste si la visibilité est bonne 
  • La ligne mixte : Je la franchis uniquement si la ligne discontinue est de mon côté 
  • Les flèches de rabattement : si elles sont dans mon sens de circulation, je me rabats à droite. Je n’entame pas un dépassement. 
  • La ligne de dissuasion : Je dépasse uniquement les véhicules circulant lentement si la visibilité est bonne. 

 

 

Les étapes du dépassement 

 

1. Avant le dépassement  

  • je vérifie que le dépassement est autorisé
  • je contrôle les rétroviseurs et angles morts pour vérifier qu’aucun véhicule ne s’y trouve 
  • j’avertis en actionnant le clignotant gauche, la nuit je peux faire un appel lumineux ou utiliser le klaxon si le véhicule devant moi circule au milieu de la chaussée 

2. Pendant le dépassement

  • J’augment l’allure en respectant les limitations de vitesse
  • je conserve un espace latéral suffisant 

3. Après le dépassement 

  • Je contrôle dans un rétroviseur intérieur, jusqu’à voir en entier le véhicule que je dépasse 
  • j’avertis le rabattement avec le clignotant droit 
  • je me rabats progressivement en maintenant mon allure afin de conserver la distance de sécurité nécessaire entre mon véhicule et celui que je dépasse 

 

 

Les dépassement particuliers

 

  • Dépasser par la droite : uniquement si le véhicule qui précède tourne à gauche, si la place est suffisante pour dépasser et s’il n’y a pas de voies réservées à droite 
  • Dépasser plusieurs véhicules : uniquement si l’espace à l’avant est suffisant et si je peux me rabattre sans gêner 

 

 

Dépasser des usagers vulnérables

 

Pour dépasser des piétons, cavaliers, animaux, 2 ou 3 roues, je maintiens systématiquement un espace latéral de sécurité de 1 m en agglomération et 1,5 m hors agglomération. 

 

 

Dépasser quand la visibilité est réduit

 

Je dépasse lorsque la visibilité est réduite uniquement si je circule sur une chaussée à sens unique ou sur une 3 ou 4 voies et qu’une ligne continue sépare les deux sens de circulation. 

 

 

Dépasser à hauteur d’une intersection prioritaire

 

Je peux dépasser si je bénéficie de la priorité, je m’assure que les autres usagers respectent ma priorité avant de m’engager. 

Dépasser à hauteur d’un passage à niveau muni de barrières ou de demi-barrières est déconseillé, surtout s’il s’agit d’un 2 roues (qui peut facilement être déstabilisé et tomber).